Accord Handicap : le Groupe Thales ancre ses engagements

Négocié ces derniers mois pour les années 2021, 2022 et 2023, l’accord Groupe Thales sur le handicap est en voie d’être signé courant novembre. Il s’inscrit dans la continuité du précédent, entre embauche de personnes handicapées et maintien dans l’emploi des salariés du Groupe bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés.

Le Groupe Thales s’est ainsi engagé à recruter au minimum 120 personnes en situation de handicap durant les trois années à venir, dont au moins 72 en CDI, quel que soit le niveau de qualification requise.

Un objectif qui ne tient pas compte des éventuels départs en retraite de salariés en situation de handicap qui, eux, seront compensés. Sur le plan du maintien dans l’emploi des personnes handicapées, là aussi, le Groupe Thales mettra les moyens nécessaires pour maintenir dans l’emploi des salariés en situation de handicap, dans des emplois correspondant à leurs compétences, aptitudes et capacités.

Ceux qui ne peuvent pas travailler à temps plein cotisent cependant pour leur retraite sur une base de 100%, le différentiel étant prise en charge par le Groupe.

50 recrutements en alternance sont aussi programmés pour la période 2021-2023 avec une priorité aux contrats de professionnalisation.

Chaque année, 10 bourses d’un montant de 2200 euros seront offertes à des jeunes en situation de handicap. Ces bourses visent à accompagner les jeunes vers des formations diplômantes et ainsi faciliter leur insertion professionnelle.

Le Groupe Thales accueillera au minimum 140 stagiaires en situation de handicap entre 2021 et 2023 et poursuivra son opération parrainage d’élèves et d’étudiants handicapés par un binôme de tuteurs composé d’un RRH et d’un opérationnel. Une démarche qui vise à élever le niveau de qualification et à faciliter l’accompagnement dans le monde du travail.

Pour les salariés dont les enfants ou le/la conjoint·e sont concerné·e·s par une situation de handicap, des aménagements d’horaires ou d’organisation du travail seront proposés. Une autorisation d’absence payée sera également accordée dans la limite de 4 jours par an.

En cas de décès d’un parent salarié du Groupe, les enfants en situation de handicap perçoivent une rente viagère mensuelle, à vie.
Somme toute, un accord fidèle au précédent et plutôt « Handi accueillant ».

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *