gemalto production

La place de la production à Gemenos dans Gemalto n’est pas assez valorisée

Nous observons chaque année une baisse des effectifs de production, toutes catégories concernées (opérateurs, techniciens, encadrement). Nous ne gardons qu’une seule ligne d’encartage alors même que nous étions reconnus par nos clients pour fournir le plus haut niveau de qualité. Recentrer l’activité industrielle de Gemenos sur quasiment une seule activité – l’assemblage – nous affaiblit lorsqu’il y a des variations de la demande du marché car nous nous retrouvons en concurrence directe avec les autres sites de Gemalto sans différenciation sur le produit fini.

La stratégie industrielle de Gemalto est basée sur la croyance que le coût de la main d’œuvre est le seul élément à prendre en considération : pour se développer il suffirait donc de produire dans les pays socialement les plus bas.

La réalité est tout autre : la qualité, les bons rendements, la flexibilité et le savoir-faire sont les éléments les plus importants dans les coûts de fabrication de nos produits.

De plus, la capacité à tenir nos engagements, la satisfaction de nos clients sont les meilleurs vecteurs de développement et cela a toujours été le point fort de Gemenos.

Encore faut-il charger en volume le site pour que le coût unitaire soit équivalent aux autres sites de Gemalto mais cela ne semble pas être la tendance prise par nos décideurs.

Les élus CFE-CGC font mesurer chaque année tous les indicateurs industriels dans le cadre d’une expertise annuelle des comptes, de manière à démontrer, en cas de besoin, la bonne santé opérationnelle du site, et ainsi préserver sa pérennité: les prochains résultats seront disponibles en janvier 2016.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *