Gemalto production

GEMALTO Pont-Audemer : un site de plus en plus menacé !

Depuis quelques années, notre usine de production de cartes de téléphonie mobile est chargée à hauteur des effectifs CDI présents (380 salariés). Cet effectif a déjà chuté de 50 personnes en 5 ans, entrainant une importante baisse de charge. 50 millions de cartes pour nos clients Européens, soit le tiers de notre capacité annuelle initiale, seront encore délocalisés vers la Chine ou le Mexique en 2016.

La marge industrielle du site est directement liée aux coûts de production, qui dépendent de l’amortissement des frais fixes par les volumes produits.

N’ayant plus de rupture technologique, les gains de productivité techniques atteignent une asymptote, donc chaque salarié direct non remplacé entraine une baisse des volumes, donc une augmentation des coûts, donc une dégradation de la rentabilité du site.

Le maintien de clients en Europe est aussi lié en grande partie à notre réactivité. Le non remplacement de ressources indirectes dégrade cette réactivité.

Le produit carte téléphonique entre dans sa phase de fin de vie, et aucun relais de croissance n’est développé  industriellement sur le site.

Face à ce constat alarmant, la CFE-CGC souhaite mettre tout en œuvre pour influer sur la stratégie de Gemalto en France, afin de maintenir notre outil industriel performant.

Au-delà de cette motivation économique, La préservation et le développement de nos effectifs est vital dans notre bassin d’emploi particulièrement sinistré.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *