Thalesdis Gémenos

Rachat de Gemalto par Thales – Saison 2 – ép.5 Prévoyance chez Thales : plus intéressante que chez Gemalto

La couverture prévoyance est le troisième et dernier volet, après celui de la mutuelle santé et de l’accord dépendance, concernant le passage des salariés Gemalto vers la couverture sociale présente chez Thales.
Le sujet de la prévoyance captive assez peu les salariés en règle générale car il est le plus souvent associé au décès ou l’invalidité. Pourtant, la prévoyance couvre aussi l’incapacité temporaire de travail, communément appelée arrêt maladie. La probabilité d’être concerné un jour ou l’autre est donc importante. Dans la comparaison qui oppose Gemalto à Thales sur ce sujet, Thales l’emporte globalement.

Point commun entre Gemalto et Thales : c’est le même groupe mutualiste qui gère le contrat de prévoyance, à savoir Malakoff-Méderic Humanis.

Dans les deux entreprises, les cotisations sont fonction du salaire et sont obligatoires.

En ce qui concerne la couverture décès, il existe trois régimes au choix chez Gemalto.
Le premier permet le versement d’un capital-décès à la veuve ou au veuf du ou de la salarié.e. Le deuxième régime prévoit le versement d’un capital-décès réduit accompagné d’une rente d’éducation par enfant jusqu’à 21 ans ou 26 ans si les enfants du ou de la salarié.e décédé.e font des études supérieures. Le troisième régime prévoit également un capital-décès réduit ainsi qu’une rente au conjoint (marié ou pacsé) correspondant à un pourcentage du salaire de la personne décédée.

Quel que soit le régime, le capital-décès peut être amélioré par le choix d’une option (option 1 : 100% du capital-décès, option 2 :200% du capital-décès, option 3 :300% du capital-décès). Les trois régimes et les options se combinent.

Chez Thales, deux régimes ont cours : le premier prévoit le versement d’un capital-décès, le second le versement d’un capital-décès réduit accompagnée d’une rente d’éducation par enfant jusqu’à 21 ans ou 26 ans en cas d’études supérieures. Comme chez Gemalto, ces deux régimes peuvent être améliorés par le choix d’une option (option 1 : 100% du capital-décès, option 2 :200% du capital-décès, option 3 :300% du capital-décès, option 4 : 400% du capital-décès, option 5 : si le décès intervient suite à un accident 100% du capital-décès).

En cas de décès non accidentel, les capitaux sont plus élevés chez Gemalto si le ou la salarié.e a des enfants. En revanche, en cas de décès accidentel, les salariés sont mieux couverts chez Thales. La rente éducation est plus élevée chez Gemalto mais Thales prend en charge sans limite d’âge les enfants handicapés.

De plus, en cas de décès, le contrat en cours chez Thales prévoit une rente annuelle pour le conjoint ou la conjointe du ou de la salarié.e décédé.e de 8% du salaire brut jusqu’à la retraite et une rente annuelle pour les enfants handicapés de 6000 euros par an.

Pour ce qui est de l’incapacité temporaire de travail et l’invalidité, chez Gemalto comme chez Thales, un seul régime couvre ces risques et à chaque fois les prestations versées sont toutes plus élevées chez Thales que chez Gemalto

Concernant les cotisations, elles sont différentes selon le statut chez Thales (cadre ou non cadre), avec cette fois un avantage pour les cadres et assimilés qui ont un bas salaire. Le montant total de la couverture sociale chez Thales (santé, dépendance, prévoyance) reste cependant à un coût plus avantageux pour les non-cadres et les bas salaires. Voir le tableau des cotisations ICI

Autant de garanties qui devraient être applicables à partir du 1er janvier 2020 au plus tard pour les salariés de Gemalto.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *