Thales DIS France prévoit de supprimer 220 postes

La direction du groupe Thales a annoncé aujourd’hui en commission centrale anticipation son intention de supprimer 220 postes dans sa filiale de Thales DIS France. Ces postes sont tous liés à l’activité Mobile Connectivity Solutions (MCS), présentée comme en difficulté à cause d’une décroissance plus rapide que prévue du marché de la carte SIM. Le site industriel de Pont-Audemer perdrait 150 postes sur 330, les sites de R&D de La Ciotat et Sophia Antipolis en perdraient respectivement 47 sur 600 et 23 sur 85.

La décision finale ne sera prise qu’après une cartographie complète des métiers dans la filiale en France, ainsi qu’une expertise et une période de concertation avec le CSEC de Thales DIS France qui va durer plusieurs mois.

La CFE-CGC s’étonne d’une communication fluctuante sur le prévisionnel de la part des dirigeants. Patrice Caine présentait pourtant aux investisseurs le 3 octobre 2019 des indicateurs au vert pour Thales DIS.

Même si aucun licenciement sec n’est prévu, la CFE-CGC s’attachera à minimiser l’impact sur les salariés.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *